Golovkin contre Alvarez, ça va être chaud

Golovkin contre Alvarez, ça va être chaud

Boxe : Golovkin prévient Alvarez

Le très attendu choc entre le Kazakh Gennady Golovkin et le Mexicain Saul Alvarez s'est soldé par un nul samedi 16 septembre à Las Vegas (Nevada), incitant les deux boxeurs à se donner aussitôt rendez-vous pour un deuxième duel.

Et le 20.000 spectateurs présents devraient se régaler.

Et ce nul a un goût amer: la juge Adalaide Byrd qui a vu Alvarez remporter le combat, a rendu une carte de pointage de 118-110, invraisemblable pour beaucoup d'observateurs et de téléspectateurs qui se sont aussitôt déchaînés sur les réseaux sociaux. Dans le même temps, Dave Moretti s'était prononcé pour Golovkin (115-113) alors que Don Trella choisissait le nul (114-114).

Mais avec son impressionnante série de KO -23 de suite jusqu'à son dernier combat, en mars dernier, contre l'Américain Daniel Jacobs décidé aux points- il fait peur et peine à trouver des adversaires de son standing: l'Argentin Sergio Martinez, le Portoricain Miguel Cotto et le Britannique Chris Eubank junior se sont défilés, tout comme Alvarez jusqu'à juin dernier.

Le début du match était à l'avantage du Mexicain Alvarez, mais Golovkin trouvait ses marques dans le quatrième round en l'expédiant régulièrement dans les cordes.

Surnommé "GGG", Golovkin, célèbre pour sa rapidité et sa puissance, ajoute à son palmarès le titre WBC en 2014 en battant par KO dès la 2e reprise le Mexicain Marco Antonio Rubio et s'offre la couronne IBF en 2015 face au Canadien David Lemieux. Le Kazakh prenait alors le dessus et touchait souvent son adversaire, notamment avec une belle gauche au visage dans le sixième round. Il n'empêche que les statistiques de coups (218 contre 169) sont largement en faveur de Golovkin. Mais il devrait rapidement revenir dans l'actualité. "Mais je veux, si c'est ce que les gens veulent, l'affronter à nouveau." . "Il m'a dit: "Le bébé viendra que je sois là ou pas, j'ai déjà fait ce que j'avais à faire".

Dernières nouvelles