Ligue Europa : l'OM assure le minimum contre Konyaspor (1-0)

OM- Face à Konyaspor l'OM s'est offert un petit bol d'air

Adil Rami a libéré les siens face à Konyaspor dans un Vélodrome désert où l'atmosphère était vraiment particulière

L'air est plus respirable, mais les nuages n'ont pas tous filé d'un seul coup, et le diagnostic reste réservé, après un match poussif, rendu compliqué par l'atmosphère brûlante du stade et par les maladresses des joueurs. Libérés et mis en confiance par le but de Rami, les hommes de Rudi Garcia ont, au début de seconde période, occupé la moitié de terrain adverse. Les supporters râlent, c'est normal vu nos matches précédents.

L'adolescent (17 ans) s'en est bien sorti, bien aidé par le retour de suspension de Luiz Gustavo dans ce secteur, tranchant et même averti (70). "Vide comme les promesses de Jacques-Henri, la tactique de Rudi", était-il écrit sur une banderole visant le président Eyraud et le coach. Il s'agit ainsi de la pire affluence recensée dans l'enceinte marseillaise au XXIe siècle d'après le quotidien local, 'La Provence'.

Le match de Ligue Europa entre l'OM et Konyaspor débutera à 21h05 ce jeudi Le Phocéen fait le point sur les informations à connaitre: historique, le point sur les cartons, l'arbitre. Lors de la rencontre jouée au stade Parsemain de Fos-sur-Mer, André-Pierre Gignac et André Ayew (doublé) avaient permis à l'OM de s'imposer 3-0, après un nul 1-1 à l'aller.

La signature de son premier contrat à l'OM a été un feuilleton.

Thauvin et l'OM ont bien commencé leur campagne de C3.

Jusque là, l'OM, comme Konya, s'étaient montrés trop imprécis pour se créer de réelles occasions de but. Les supporters, très critiques sur la gestion du club, après les deux lourdes défaites en L1 contre Monaco et Rennes, ne voyant pas le résultat des investissements réalisés depuis des mois. Amavi cherchait Germain dont la reprise s'écrasait sur la transversale des buts de Kirintili.

Dernières nouvelles