Pour son frère, le suspect est "innocent à 100%" — Disparition de Maëlys

Appel à témoins pour retrouver Maëlys affichée le 28 août 2017 à Pont-de Beauvoisin- PHILIPPE DESMAZES- AFP  Archives

Appel à témoins pour retrouver Maëlys affichée le 28 août 2017 à Pont-de Beauvoisin PHILIPPE DESMAZES

Ce la signifie qu'il s'est absenté à trois reprises au cours de la fête.

Vers 1h30 du matin, la baby-sitter quitte les lieux. Maëlys ne dort toujours pas, à l'inverse de la majorité des autres enfants. Vers 3h10 les recherches ont débuté avec les autres invités.

Grenoble.Au moment et dans les heures qui ont suivi la disparition de Maëlys, Nordahl L. a eu des comportements plutôt louches... Il aurait instauré une certaine proximité avec leur fille. Ils ont rappelé qu'il avait montré des photos de ses chiens sur son téléphone portable.

Depuis plusieurs jours, de nombreux éléments trouvés par les enquêteurs accablent le suspect. Selon le journal "Le Dauphiné libéré" l'homme de 34 ans aurait utilisé un produit de nettoyage qui pourrait tromper l'odorat des chiens. A ce sujet, l'homme avait indiqué aux enquêteurs qu'il souhaitait, ni plus ni moins, vendre sa voiture.

Il continue à expliquer que la petite fille est montée à l'arrière du véhicule pour voir si ses chiens étaient là, dans le coffre.

Le suspect a été mis en examen dans cette affaire de la disparition de Maëlys.

Mais ce n'est pas le seul point d'ombre. "Puis il disparaît dans son Audi A3", écrit Paris Match. Il aurait répondu non, mais, selon les témoignages, ne semblait pas inquiet pour l'enfant. "Il ne peut pas, en une heure, avoir enlevé la petite, s'être douché, changé et être revenu au mariage ", a déclaré Sven L., avant de poursuivre: " Les gendarmes devraient aussi chercher ailleurs au lieu de s'acharner sur mon frangin.

Si tous les invités ou presque partent à la recherche de Maëlys, le suspect n'y va pas prétendant "être malade à cause de l'alcool", selon un enquêteur. Durant la soirée, il en aurait consommé et en aurait vendu à quelques invités. En guise de remerciements, il aurait proposé d'apporter de la cocaïne aux convives après le dessert. Ce qu'il aurait donc fait.

Il faut savoir qu'en 2005, il avait été interpellé sur une zone militaire pour "usage de stupéfiants et autres infractions à la législation des stupéfiants".

Jeudi, le principal suspect a été transféré de prison pour raison de sécurité.

Menacé de mort par ses co-détenus, l'ancien militaire a dû quitter la prison de Varces où il était incarcéré. Une trace de sang a également été retrouvée, mais il ne s'agit pas de celui de Maëlys. Le mystère reste entier pour l'instant...

Dernières nouvelles