Kabila et Tshibala à Kananga — RDC

RDC : Joseph Kabila et Bruno Tshibala à Kananga pour participer à la conférence sur la paix au Kasaï

FORUM POUR LA PAIX AU KASAÏ EN RDC : Juste de la poudre de perlimpinpin !

Le forum sur la paix, la réconciliation et le développement du Grand-Kasaï dont l'ouverture officielle est prévue pour ce lundi 18 septembre 2017 n'a toujours pas encore commencé.

Le Premier ministre, Bruno Tshibala, se trouve également à Kananga.

Il a en outre ajouté "On aura à parler de la paix".

En tout cas, il est difficile de croire en la sincérité du pouvoir congolais quand on sait que ledit forum se tient sur fond de boycott des grands partis de l'opposition réunis au sein du Rassemblement, qui, d'ailleurs, l'ont qualifié de jamborée du parti au pouvoir, le PPRD. Le journal fait en effet remarquer que ces assises, qui visent selon le gouvernement à laver les linges sales en famille, se tiennent alors que les responsabilités des uns et des autres dans ce qui s'est passé au Kasaï ne sont pas encore établies et la réparation en faveur des victimes n'est pas cernée.

Du côté de la majorité, l'Union des congolais pour le progrès (UPC) conditionne la bonne tenue du forum à la démission du gouverneur Kande.

"C'est la conférence de tout le monde et les portes seront ouvertes pour tout le monde".

Ces violences entre forces de sécurité et milices Kamuina Nsapu ont fait plus de 3.000 morts, selon l'Eglise catholique, et 1,4 million de déplacés, selon les Nations unies. C'est dire que le Kasaï est au bord d'un génocide et qu'il a effectivement plus que jamais besoin de paix. Deux experts de l'ONU y ont été tués en mars alors qu'ils enquêtaient sur ces violences.

Dernières nouvelles