Rennes : la ville et la métropole disent adieu à Microsoft

La ville de Rennes décide de remplacer Outlook par le logiciel libre Zimbra

La ville de Rennes décide de remplacer Outlook par le logiciel libre Zimbra

Rennes - la ville et Rennes Métropole (43 communes), dont la DSI est mutualisée - vont dire bye-bye à Outlook pour leurs messageries, rapporte 20Minutes: "Nous allons économiser 500.00 euros en boulant Microsoft", lui déclare Matthieu Theurier, chef de file du groupe écologiste. Par conséquent, Rennes économisera ainsi 500.000 €. Les deux collectivités ont décidé d'abandonner le logiciel Microsoft pour les messageries des 6000 agents et d'opter pour un logiciel libre, plus pratique et moins coûteux.

Les 6.600 boîtes mail de la ville fonctionneront désormais grâce à Zimbra, ce qui nécessitera un investissement de 200.000 €. " Nous nous sommes rendu compte que nous pouvions avoir de meilleures fonctionnalités tout en gagnant de l'argent ", explique Laurent Hamon, conseiller municipal délégué aux usages du numérique. En effet, un changement au niveau de la bureautique de la ville serait aussi dans les cartons. Une étude sera lancée l'année prochaine pour déterminer les économies que cela engendrerait. L'opération permettrait de réaliser environ 1 million d'euros d'économies. Autre avantage d'un logiciel libre il permet de mieux s'imbriquer avec d'autres logiciels utilisés quotidiennement par Rennes comme ceux qui gèrent les écoles, les bibliothèques ou les feux tricolores aux carrefours. A Toulouse, la ville est passée à LibreOffice, tout comme Nantes. Dans ces trois villes, le changement s'est fait sans problème, mais dans d'autres villes comme Munich, l'expérience n'a pas été un succès et la ville a préféré revenir en arrière, en abandonnant Linux au profit de Windows.

Dernières nouvelles