Ces marques qui arrêtent de différencier les rayons "garçons" et "filles"

L'enseigne ne marquera plus sur les étiquettes

L'enseigne ne marquera plus sur les étiquettes"filles ou"garçon

C'est du moins ce qui arrive au Pays-Bas: plus d'indication de genre sur les vêtements de la marque Hema.

La marque continuera cependant de proposer des vêtements roses ou d'autres couleurs mais sans indiquer à quel genre ils se réfèrent.

Selon le journal néerlandais NRC Handelsblad, la petite Julia, dix ans, se serait en effet plainte à l'enseigne de ne trouver que des petites culottes roses dans le rayon réservé aux sous-vêtements pour filles dans les magasins de la chaîne.

Attention, cela ne signifie pas que la marque ne vendra plus de pyjamas roses ou des pulls bleus, souligne le magazine "Elle" aux Pays-Bas.

Dans les magasins Hema, la présentation des articles ne sera désormais plus cloisonnée entre deux rayons spécifiques pour les enfants de tel ou tel sexe, mais regroupée sous l'appellation "kids ". Ce n'est pourtant pas le premier cas: la marque anglais John Lewis avait annoncé faire le même choix début septembre et Gap, en début d'année, avait répondu à une fillette de 5 ans que la marque allait réfléchir à la question.

Contactée par nos confrères de newsmonkey, la marque confirme que cette fin de distinction aura lieu dès que les travaux de rénovation prévus dans chaque magasin seront effectués. "Pouvez-vous faire des t-shirts de filles cool s'il vous plaît?" Ils ont Superman, Batman, du rock and roll et des sports. Il avait reconnu que la petite fille avait "raison". La version britannique du même média en avait déniché 10, en février 2017.

Dernières nouvelles