Explosion à Accra : "Des morts et plusieurs blessés", selon le gouvernement ghanéen

Explosion à Accra :

Explosion à Accra : "Des morts et plusieurs blessés", selon le gouvernement ghanéen

Le feu s'est ensuite propagé à deux stations-service voisines entraînant des explosions en série.

Les deux explosions ont causé un immense panache de fumée au-dessus de la station-service de la bannière LNG, située près de Legon, en banlieue d'Accra. "Je veux que tous ceux qui travaillent dans cette industrie comprennent que nous allons tous devoir nous adapter pour garantir la sécurité de la population afin que de tels accidents ne se reproduisent plus", a précisé le président sur Twitter, se disant "bouleversé" par ce drame. Parmi les 132 personnes blessées, 68 reçoivent toujours des soins.

Au moins six personnes ont été tuées et 35 autres blessées dans l'explosion au gaz survenue samedi soir dans une station-service d'Accra, la capitale du Ghana, a annoncé dimanche à Xinhua un porte-parole adjoint du Service national des sapeurs-pompiers (GNFS), Prince Billy Anaglate.

L'explosion, qui s'est produite samedi vers 19h30 heure locale a été provoquée par une fuite lors du déchargement d'un camion-citerne transportant du gaz liquéfié, selon des témoins. "Beaucoup de gens se sont rapidement enfuis, ce qui a permis de sauver de nombreuses vies mais a aussi provoqué la panique", a déclaré le ministre adjoint de l'Information, Kojo Oppong Nkrumah. Une pétition en ligne adressée au président Akufo-Addo exigeant une réglementation plus stricte et des inspections des installations a été lancée dans la foulée de l'incident et signée par plus de 1 500 personnes.

Dernières nouvelles