Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Le pétrole repasse en dessous de la barre des 50 dollars à New York

Le pétrole recule un peu, les Etats-Unis attendent la tempête Nate

Vers 03h15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en novembre, gagnait 9 cents à 49,67 dollars dans les échanges électroniques en Asie. La tempête tropicale Nate devrait se renforcer et se transformer en ouragan au cours du week-end lorsqu'elle traversera le Golfe du Mexique, où des plateformes pétrolières et gazières ont été évacuées, avant d'atteindre le sud des Etats-Unis et de frapper les Etats de Louisiane et de Floride, a indiqué le centre américain des ouragans (NHC). "Cela ressemble aux tempêtes Harvey et Irma, où les raffineries américaines avaient été immobilisées", a commenté David Madden, analyste chez CMC Markets. Le pétrole avait terminé en hausse jeudi à New York et à Londres, alors que le renforcement des liens entre la Russie et l'Arabie saoudite laisse entrevoir l'éventuelle extension de l'accord engageant ces deux gros producteurs d'or noir à limiter leurs extractions.

Barkindo a également déclaré qu'il ne s'inquiétait pas de l'augmentation des États-Unis la production de gaz et l'huile de schiste. La prochaine réunion officielle de l'Opep aura lieu fin novembre à Vienne.

"Les marchés attendaient peut-être quelque chose de plus concret de cette visite royale".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Dernières nouvelles