Alves milite pour l'arrivée de Sanchez — PSG

Daniel Alves

Daniel Alves

Le Brésil n'a pas fait dans le sentimental, hier soir, face à son public. Neymar, passeur décisif, et Gabriel Jésus (doublé) ont porté les Auriverde vers le succès, face à un Alexis Sanchez très silencieux. Les Brésiliens, sérieux et appliqués, n'ont pas fait de calcul au grand dam des coéquipiers d'Alexis Sanchez. "Je regrette vraiment que mes amis soient sortis de la compétition".

Cette nuit, le Brésil a été le bourreau du Chili d'Alexis Sanchez et d'Arturo Vidal. Mais nous devions rester professionnels, ne pas être des juges... respecter l'adversaire. "Je n'ai pas voulu lui parler énormément parce que je sais à quel point il doit être frustré". Et je ne voulais pas que mon professionnalisme soit remis en cause " a déclaré Dani Alves à la fin du match. "C'est une possibilité. Mais il y a plusieurs équipes qui le veulent. Je l'apprécierai toujours et je lui souhaiterai toujours le meilleur où qu'il aille", a glissé Alves dans la presse brésilienne après la victoire de la Seleçao sur le Chili (3-0). Les deux joueurs se sont côtoyés entre 2011 et 2014 au FC Barcelone où ils ont gagné 3 Liga et une Ligue des Champions.

Dernières nouvelles