Suisse : Petkovic ne veut pas se focaliser sur Cristiano Ronaldo

CR7 a encore été décisif

CR7 a encore été décisif

Devant les 32.000 spectateurs du Stade St-Jacques de Bâle, la "Nati" a aisément dominé la Hongrie (5-2), qui n'avait plus rien à espérer. Il a conclu qu'il ne pouvait pas "imaginer une Coupe du monde sans Ronaldo".

Alors que la Suisse se déplace ce mardi au Portugal dans ce qui ressemble à un barrage pour une place en Coupe du Monde, Vladimir Petkovic ne veut pas que son équipe soit obnubilée par Cristiano Ronaldo. On le sait, ce ne fut pas le cas à cause de ce diable de Cristiano Ronaldo et cela n'est peut-être pas une mauvaise chose.

Pour éviter les barrages, la Suisse va donc devoir prendre au moins un point sur le terrain du Portugal de Cristiano Ronaldo, mais Vladimir Petkovic ne souhaite pas uniquement se focaliser sur le buteur du Real Madrid.

Première de son groupe, la Suisse va tenter d'empocher son billet pour le Mondial. Mardi sera le grand soir. Les Suisses sont premiers avec 27 points, trois unités devant les Portugais (24 pts), avant le dernier match de cette campagne d'éliminatoires. Le temps pour Granit Xhaka d'ouvrir le score après une invraisemblable glissade à la relance du gardien Gulacsi (18e) et pour Fabian Frei d'armer une frappe légèrement déviée par le latéral droit Bese qui allait trouver la lucarne opposée (20e).

La Suisse se mettait définitivement à l'abri avec une 3e réalisation juste avant la pause par Steven Zuber (43). Il a, lors de cette rencontre, démontré pourquoi il s'était imposé depuis près d'une année au sein de l'une des meilleures équipes de Bundesliga.

Dernières nouvelles