La sœur de Kim Jong-un promue au sein du parti unique

Kim Yo-jong

La sœur de Kim Jong-un reçoit une nouvelle promotion

Pour la Corée du Nord ce mardi est jour de fête, c'est l'anniversaire de la création du parti unique des travailleurs qui règne depuis 72 ans.

De retour d'un voyage à Pyongyang, le député russe Anton Morozov a assuré que les Nord-Coréens travaillaient à développer de nouveaux missiles capables d'atteindre la côte ouest américaine, permettant à Kim Jong-un de mettre ses menaces à exécution. En 2014, elle avait de nouveau été mise en avant au côté de son frère à l'occasion des élections de l'Assemblée populaire suprême, le parlement nord-coréen.

Kim Yo-jong a été nommée, le 7 octobre, au bureau politique du Parti du travail de Corée.

Elle aurait rejoint la politique du pays en 2008 et aurait commencé à travailler pour son père et sa tante en tant que membre "junior" du parti. Elle a ensuite aidé Kim Jong-un à prendre les rênes du pays. Jusqu'à présent, elle avait la tâche d'assurer le culte de la personnalité dont son frère est l'objet. Mission qui, selon les observateurs du régime, fait d'elle la femme la plus puissante de Corée du Nord. "Ils entretiennent un lien depuis leur naissance et sa promotion au politburo signifie que Kim Jong-Un a une confiance totale en elle", souligne Yang Moo-Jin, professeur à l'Université des études nord-coréennes de Séoul. Elle se serait mariée avec Choe Song, fils du secrétaire du Parti des travailleurs, au début de l'année 2015.

Personne n'a jamais su quelles étaient les responsabilités exactes de Kim Yo-jong. Selon certains spécialistes de la Corée du Nord, comme Michael Madden, elle est destinée à jouer le même rôle que sa tante Kim Kyong-Hui.

Kim Jong-un a ajouté que cette situation démontrait la pertinence du " byungjin", la doctrine de développement parallèle des armes nucléaires et de l'économie qu'il a relancée après son accession au pouvoir. Elle a ainsi pu accéder aux postes clés du parti et devenir en 2010 général quatre étoiles. Petite-fille de Kim Il-sung, fille de Kim Jong-il et de sa troisième compagne, l'ancienne danseuse Ko Yong Hui, Kim Yo-jong est sans doute considérée comme une des membres de la famille les plus chanceux. M Kim occupait la direction adjointe du département d'agitation et de propagande au sein du parti. Leur frère, Kim Jong-Chul, n'a pas encore obtenu de fonction officielle.

Les autres promotions annoncées dimanche concernent Kim Jong-sik et Ri Pyong-chol, qui coordonnent les programmes balistiques nord-coréens.

Dernières nouvelles