Oculus dévoile Oculus Go, son premier casque VR autonome

Oculus Go : le casque de réalité virtuelle autonome à seulement 199 dollars

Oculus dévoile son nouveau casque VR “Oculus Go”

La force d'Oculus Go est de n'avoir besoin ni d'un PC, ni d'un smartphone pour fonctionner: il s'agit d'un appareil autonome, tout-en-un.

"La route devant nous ne sera pas facile, mais la réalité virtuelle va changer notre façon de voir le monde et va considérablement améliorer nos vies".

"Nous voulons faire entrer un milliard de personnes dans la réalité virtuelle", a lancé Mark Zuckerberg.

Pour la quatrième année consécutive, la division VR de Facebook, Oculus, rassemble ses développeurs et sympatisants pendant deux jours à San José en Californie pour présenter ses nouveautés.

Surtout, il dispose d'une bien meilleure ergonomie (grandement inspirée par le Rift), le design du GearVR n'ayant que très peu évolué depuis la sortie du premier modèle début 2015.

Il est censé être très léger et " très agréable à porter ", a précisé Hugo Barra, responsable de la réalité virtuelle chez Facebook. Pour l'utilisateur, il suffit alors d'insérer le casque sur sa tête pour profiter aussitôt d'une expérience immersive, avec en prime la présence de lentilles de nouvelle génération, un champ de vision de 110° et un écran LCD en qualité WQHD de 2560 x 1440 pixels. Enfin, pour faciliter l'utilisation, Oculus Go inclut du son spatialisé, a priori à l'aide de haut parleurs intégrés et dirigés vers les oreilles (ce que fait aussi HoloLens). A noter que, comme le Gear VR (et contrairement à l'Oculus Rift), ni Oculus Go ni son contrôleur ne disposent d'un suivi des mouvements dans l'espace. Oculus développe en parallèle un autre produit, dont le nom de code est Santa Cruz, qui permet ce type de déplacements.

Dernières nouvelles