Taxe Foncière : +32 % en cinq ans à Lille, +14 % en moyenne

EcoQuick									
					
								16 %			
				La taxe foncière avait augmenté de 16 % entre 2009 et 2014 en France

EcoQuick 16 % La taxe foncière avait augmenté de 16 % entre 2009 et 2014 en France

Comme chaque année, l'Union nationale de la propriété immobilière (UNPI) publie son enquête annuelle sur la taxe foncière dont s'acquittent les propriétaires.

La hausse de la taxe foncière est quatre fois et demie supérieure à l'inflation constatée entre octobre 2011 et octobre 2016 (estimée à 3,03 % par l'Insee) et trois fois et demie supérieure à l'augmentation des loyers entre 2011 et 2016 (estimée à 3,76 % par l'observatoire Clameur). "Si cette dérive continue, les propriétaires occupants seront asphyxiés et les bailleurs ne tireront plus aucune rentabilité de leurs locations", explique l'UNPI. Sur les cinq dernières années, c'est Lille qui remporte la palme de la plus forte augmentation de sa taxe foncière avec une hausse de 32%. La ville du Nord est suivie d'Argenteuil (+ 23,30 %), Nantes (+ 20,75 %), Créteil (+ 20,43 %) et Saint-Denis (+ 20,37 %).

Selon les premiers chiffres disponibles pour 2017, la hausse de la taxe foncière semble plus contenue.

En revanche, l'étude relève "un effort de modération de la part des départements et des grandes villes" en 2017.

Dernières nouvelles