TC4, l'astéroïde qui a "frôlé" la Terre

La planète Terre sera frôlée par un astéroïde ce jeudi

La planète Terre sera frôlée par un astéroïde ce jeudi. AFP

A 7h41 ce jeudi, un astéroïde (2012 TC4) de la taille d'une grosse maison (entre 15 et 30 mètres) a frôlé la Terre à une vitesse de 7,3 kilomètres par seconde, a-t-on appris auprès de l'Agence spatiale européenne (ESA). Il s'est approché à 44'000 kilomètres de notre planète.

"Cette fois-ci, ce n'est pas un cas préoccupant mais nous allons en profiter pour nous entraîner", a expliqué il y a quelques jours Detlef Koschny, co-directeur du segment Objets géocroiseurs (Near-Earth Objects) de l'Agence spatiale européenne (ESA). Il n'y avait aucun danger, ni pour l'humanité ni pour les satellites, les plus éloignés se trouvant à 36.000 kilomètres de la Terre. "Ce qui en fait un événement spécial, c'est que nous avons décidé d'utiliser cet objet pour un exercice de défense planétaire contre les astéroïdes", a déclaré à l'AFP Michael Kelley, de la division Etude des planètes à la Nasa.

L'exercice, coordonné par l'Université du Maryland (États-Unis), avec la participation de la Nasa, de l'ESA et de divers observatoires, "est un grand succès", s'est félicité Detlef Koschny jeudi matin. 'Nous étions bien préparés et la plupart des observations et communications ont fonctionné comme prévu', selon lui.

Son passage près de la Terre a pour conséquence de dévier sa trajectoire du fait de la gravitation, et les astronomes vont à présent refaire leurs calculs pour prévoir la suite. En apercevant le bolide lumineux dans le ciel, les habitants s'étaient précipités aux fenêtres, mais l'onde de choc avait fait éclater les vitres, entraînant plus de 1300 blessés. Il tourne sur lui-même en 12 minutes, "ce qui est rapide".

Un grand nombre de télescopes ont pu suivre simultanément l'objet ces derniers jours et certains astronomes amateurs ont pu également faire des images, indique le scientifique. Différents observatoires dans le monde vont braquer leurs télescopes sur l'astéroïde alors qu'il se rapprochera peu à peu de la Terre. Il ne s'agit pas d'un objet ferreux mais d'un objet rocheux. C'est en Australie qu'il sera le plus aisément observable lorsqu'il sera au plus près de la Terre. Ainsi, comme le révèlent plusieurs médias britanniques, le poète Mel Brake, un conspirationniste chrétien, affirme sur son blog que le passage de cet astéroïde est un signe du retour de la Vierge Marie.

Au moment du passage de l'astéroïde 2012 TC4, les observatoires enverront leurs informations à des centres gérant les situations d'urgence. Mais il n'est pas impossible qu'en 2079 il finisse par la toucher.

Si l'astéroïde 2012 TC4 avait risqué de heurter la Terre, il n'aurait pas été nécessaire a priori d'évacuer la population, selon Detlef Koschny. Il suffira de dire aux gens de s'éloigner des fenêtres pour ne pas être blessés par les bris de vitres.

Dernières nouvelles