Bug dans l'info: Google ne s'offre pas Apple

Google rachète Apple : la fake news qui affole Wall Street

Non, Google n'achètera pas Apple pour 9 milliards de dollars

Dans la dépêche, on évoquait le rachat imminent d'Apple par Google pour un montant fixé à 9 milliards de dollars.

La fausse information précisait que le deal aurait été consenti par Steve Jobs -de son vivant- et figurait dans son testament!

L'histoire aurait tout de même entraîné un très léger soubresaut de l'action de 156 à 158 $.

Heureusement, la nouvelle était bien trop grosse pour que les marchés boursiers ne s'enflamment et la publication a rapidement été retirée du site, propriété de News Corp qui détient également le Wall Street Journal.

L'information voulait faire croire que Larry Page, cofondateur de Google, a eu des discussions privées avec Steve Jobs en 2010 pour réaliser cet accord. Plus forte capitalisation boursière actuelle à près de 800 milliards de francs, Apple ne pouvait pas se faire racheter pour 9 milliards de francs par Google, coté sous le nom dAlphabet.

Ensuite, la romance autour de Steve Jobs, peu crédible, notamment parce que le fondateur d'Apple a toujours considéré les gens de Google comme des contrefacteurs de son iOS.

Le Dow Jones a réagi, en indiquant qu'il s'agit d'une "erreur technique ". Une enquête interne est en cours, mais l'agence explique qu'il s'agissait en fait d'un texte devant servir à des essais techniques.

Dernières nouvelles