Le coup de gueule de Ruello — Rennes

Illustration Stade Rennais Rennes Ligue 1

Getty Images

Huit minutes, montre en main, au lieu de la demi-heure d'échanges auxquels les journalistes sont habitués et cinq malheureuses questions. Les Bretons ne pointent en effet qu'à la 15e place de Ligue 1 avec une seule petite victoire au compteur. Dès le début du point presse, le technicien de 62 ans a pris la parole, sans même attendre une question de nos confrères, notamment ceux de Ouest France, présents dans la salle. Habituellement, ses rencontres avec les médias dépassent allégrement les 20/25 minutes. Dont la dernière: "Christian, y a-t-il urgence de points selon vous?"

A l'avant-veille d'un "Celtico" sous haute tension face à Guingamp pour un Stade Rennais en plein doute, l'entraîneur Christian Gourcuff, auquel un nouveau résultat négatif pourrait être fatal, a coupé court à sa conférence de presse.

.

Six points engrangés en huit journées. Toutes les personnes qui aiment le Stade Rennais sont déçues, c'est un contexte qu'on connaît. On joue au foot, au niveau professionnel, pour prendre des points. Il y a une situation qui devient de plus en plus nerveuse, je dirais, dans l'environnement. Dans ce contexte-là, la qualité est de se concentrer sur le foot et ne pas se polluer avec les éléments extérieurs. C'est dommage qu'on parle déjà, entre guillemets, d'un remplaçant, ou qu'on entende: 'Peut-être que Gourcuff va partir'. Je reste très concentré sur mon boulot et c'est ce que je demande aux joueurs aussi, de rester concentré sur leur boulot. Entretien dans lequel il évitait soigneusement d'afficher un soutien total à son entraîneur, Christian Gourcuff, ne le citant qu'à deux reprises et de manière indirecte.

Match décisif contre Guingamp Le coach breton est toujours soutenu par sa direction... pour le moment. Le nom de Julien Stéphan, fils de Guy, et actuel coach de la CFA, est murmuré...

Dernières nouvelles