Le directeur de la branche électronique de Samsung tire sa révérence

BÉNÉFICE TRIPLÉ POUR SAMSUNG AU 3E TRIMESTRE

Samsung Electronics perd l'un de ses trois P-dg

Le PDG de Samsung, Kwon Oh-hyun, vient de créer la stupéfaction en annonçant sa démission après 32 ans d'exercice. Pour rappel, le PDG de l'empire Samsung, Lee Jae-yong, mieux connu en Occident sous l'appellation Jay Y. Lee, a été condamné à cinq ans de prison pour corruption, détournement et faux serment.

Elle intervient en même temps que l'annonce d'un bénéfice d'exploitation qui devrait être triplé au troisième trimestre grâce au dynamisme du segment mémoires qui a gonflé les marges.

Docteur en génie électrique, Oh-Hyun Kwon était arrivé chez Samsung en 1985, pour accompagner les recherches du conglomérat dans le domaine des semi-conducteurs.

"(Les bénéfices) sont basés sur des investissements effectués dans le passé. Le chiffre d'affaires au troisième trimestre (les mois de juillet, août et septembre) s'est établi à l'équivalent de 46 milliards d'euros.

Le chiffre d'affaires de Samsung a progressé de 29,7% sur un an à 62.000 milliards de wons, alors que les analystes prévoyaient 62.100 milliards de wons.

Le secteur des semi-conducteurs est engagé dans une profonde transformation au niveau mondial - avec notamment un partenariat entre le japonais Toshiba et le concurrent local de Samsung, SK Hynix - en quête de nouveaux vecteurs de croissance tels que l'intelligence artificielle et l'automobile.

Le vice-président a fait part de son souhait de voir sa démission fournir à Samsung l'opportunité de prendre un nouvel élan. Il assurera ses fonctions jusqu'en début d'année 2018 et plus exactement jusqu'au terme de sa présidence du conseil d'administration, en mars prochain.

Le groupe Samsung n'a pas de "plan B" pour se substituer à Lee depuis son arrestation pour ce qui est des décisions stratégiques, ont fait savoir des sources proches du dossier.

Dernières nouvelles