Ils ont découvert l'origine de la dyslexie

Ils ont découvert l'origine de la dyslexie

Dyslexie : les yeux en cause ?

Les récepteurs de la lumière situés dans les yeux seraient à l'origine de la dyslexie.

Physiciens à l'université de Rennes 1, Albert Le Floch et Guy Ropars viennent de percer le mystère de la dyslexie. Celle-ci se caractérise par une altération de la reconnaissance des lettres, qui induit de grandes difficultés d'apprentissage de la lecture et de l'écriture, ainsi qu'une moindre capacité à se repérer dans l'espace. Un mal qui affecte plus de 700 millions de personnes dans le monde, soit près de 10 % de la population. Une tache qui a la particularité de ne pas laisser passer la lumière bleue. "Chez les gens non-dyslexiques, ces taches ne sont pas les mêmes". Chez les personnes atteintes de dyslexie, les deux taches de Maxwell se révèlent parfaitement identiques. Ils n'ont donc pas d'œil droit ou gauche directeur et l'image fantôme de la lettre ne va pas s'effacer. " "Si vous regardez la lettre "b", votre œil directeur va l'imprimer dans votre cerveau tandis qu'une image inversée fantôme, donc un "d", sera stockée dans une autre partie". Les chercheurs précisent par ailleurs que d'autres traitements sont possibles pour rectifier cette symétrie, en utilisant notamment "la plasticité du cerveau". "L'asymétrie est nécessaire pour éliminer l'image miroir, qui empêche une lecture normale si elle persiste, comme chez les dyslexiques", avance Guy Ropars.

Dernières nouvelles