Les pilotes s'offrent une pirouette, ils sont suspendus — Air Berlin

Un avion d'Air Berlin

Dire adieu ou éviter un crash? La manœuvre à couper le souffle d’un avion allemand Sputnik. Mihail Kutusov

L'Airbus A330-200 en provenance de Miami, avec quelque 220 passagers à bord, a survolé la piste de l'aéroport de Düsseldorf à basse altitude (150 pieds) avant d'effectuer un virage serré sur la gauche autour du terminal, en reprenant de l'altitude.

L'alliance maintiendra toutefois " une forte présence sur les marchés domestiques allemands et autrichiens " du groupe Air Berlin, dix autres de ses membres desservant un total de 13 destinations dans les deux pays.

La manœuvre est normalement réservée aux situations d'urgence mais un pilote d'Air Berlin en a décidé autrement.

Par ailleurs, la compagnie a suspendu les deux pilotes. "En aviation, la sécurité est toujours la priorité".

Une anecdote qui ne fait pas les affaires de la compagnie, déjà placée en liquidation judiciaire en août dernier et rachetée progressivement par ses concurrents.

Joint par Airways Magazine, un porte-parole d'Air Berlin a précisé que la manoeuvre avait été prévue et coordonnée avec le contrôle aérien local. "Nous voulions faire un adieu digne et émouvant", a pour sa part fait valoir l'un des pilotes sur le plateau de la chaîne allemande ZDF. La compagnie low cost easyJet pourrait également reprendre une partie des avions de la compagnie en difficulté.

Dernières nouvelles