Deux mosquées visées par des attentats en Afghanistan, au moins 42 morts

Le dernier attentat en date d'une longue série contre des mosquées chiites de la capitale afghane avait fait six morts le 29 septembre- AFP  Archives

Le dernier attentat en date d'une longue série contre des mosquées chiites de la capitale afghane avait fait six morts le 29 septembre- AFP Archives

Un homme armé a fait irruption dans une mosquée chiite de Kaboul et a "ouvert le feu sur les pèlerins" a annoncé le général Mohammad Salim Amas, chef de la police criminelle. peu après l'homme s'est fait exploser au milieu des fidèles occasionnant de nombreuses victimes. Selon un haut responsable des forces de sécurité, au moins trente cadavres aurainet été retirés du site. Le ministère de la santé a de son côté fait part d'un bilan provisoire de 22 morts.

Deux attaques ont visé des mosquées chiites de la capitale afghane en août et septembre.

Les médias locaux montraient les ambulances se ruant sur place et une foule dense se pressant dans la rue près du lieu de l'attaque, dans un quartier majoritairement chiite de Kaboul.

Depuis l'été 2016, la minorité chiite d'Afghanistan est particulièrement visée par le groupe djihadiste Etat islamique (EI), composé d'extrémistes sunnites. Et au moins dix personnes ont été tuées dans un attentat suicide visant une mosquée sunnite de Ghor, dans le centre du pays, a indiqué le gouverneur de la province, Naser Khazeh. Les responsables religieux et la population allant jusqu'à accuser les autorités de négligence.

Dernières nouvelles