Ouverture du procès de 11 activistes — Droits de l'Homme

AFP  Archives

Ouverture du procès de 11 activistes — Droits de l'Homme

Turquie Un tribunal d'Istanbul a ordonné mercredi soir la remise en liberté conditionnelle de huit militants des droits de l'homme, dont Idil Eser, directrice d'Amnesty International en Turquie, ainsi qu'un Allemand et un Suédois. Ils devaient être libérés dans la nuit.

Interpellé en juin, il est accusé d'appartenir à "une organisation terroriste armée", en l'occurrence la mouvance du prédicateur Gülen, présenté par Ankara comme l'instigateur de la tentative de putsch du 15 juillet 2016, ce que nie l'intéressé.

Un tribunal turc a commencé à juger jeudi le président d'Amnesty International en Turquie, accusé d'appartenir au mouvement du prédicateur Fethullah Gülen, désigné comme le cerveau du putsch manqué l'an dernier, a indiqué l'ONG. Une joie " entachée par le maintien en détention " de Taner Kiliç.

Parmi les prévenus, deux dirigeants d'Amnesty International ainsi qu'un ressortissant allemand et suédois.

La plupart des militants jugés mercredi avaient été arrêtés en juillet lors d'un atelier de formation qui se tenait sur l'île de Büyükada, au large d'Istanbul.

Les militants sont accusés d'avoir voulu semer le "chaos" pour favoriser des manifestations anti-gouvernementales, sur le modèle de celles du printemps 2013 qui ont fait trembler le pouvoir de M. Erdogan, alors Premier ministre.

L'arrestation des militants et leur renvoi en justice ont renforcé les craintes liées aux atteintes aux libertés en Turquie depuis le putsch manqué: plus de 50 000 personnes ont été arrêtées, dont des journalistes critiques et membres de la société civile. Le procès suscite l'inquiétude de la communauté internationale et a tendu les rapports entre Berlin et Ankara.

La Suède a convoqué l'ambassadeur de Turquie à propos d'Ali Gharavi, se disant " inquiète " des accusations portées contre lui.

La France rappelle sa vive préoccupation et demande la libération rapide des militants encore en détention.

Dernières nouvelles