Harcèlement : un numéro de téléphone pour se débarrasser des "relous"

Une gentille mise à jour sur le consentement

Une gentille mise à jour sur le consentement! Twitter

Lorsqu'une femme marche dans la rue ou se trouve dans un lieu public, il n'est pas rare qu'elle soit abordée par un homme franchement insistant, qui lui demande son numéro de téléphone même si elle n'a témoigné aucun intérêt à son égard. Alors que le débat sur le harcèlement et les agressions sexuelles ne cesse de faire la Une des médias ces dernières semaines, un numéro de téléphone vient de voir le jour afin de venir en aide aux jeunes femmes "mal à l'aise".

Bonjour! Si vous lisez ce message, c'est que vous avez mis une femme mal à l'aise.

Aidée de l'entrepreneur et militant Elliot Lepers, Clara Gonzales dit s'être inspirée de l'initiative de The Mary Sue, un site américain qui parle de féminisme et de pop culture, à l'origine d'une initiative similaire.

Un numéro de portable fictif qui envoie automatiquement un message aux relous qui ont insisté pour avoir votre 06? Et de préciser à Madmoizelle : "De cette façon, ce n'est pas à la nana qui a subi le harcèlement d'expliquer en quoi le comportement du mec était lourd". Avec vous, elle ne s'est pas sentie en sécurité, elle ne s'est pas sentie respectée. "C'est une forme de pédagogie collective". Ce n'est pas très compliqué: si une femme vous dit 'non', inutile d'insister. S'il vous plaît, apprenez à accepter son refus et à respecter la liberté des femmes et leurs décisions.

Si elle envoie un message à ce numéro, la personne trop insistante en question recevra alors, une heure plus tard, "une gentille mise à jour sur le consentement".

Ce numéro ne se substitue évidemment pas à un appel aux secours, si la situation est jugée dangereuse. Et le but n'est pas simplement de vous en sortir en donnant un faux numéro.

D'ailleurs, Clara Gonzales a déclaré à France Info que l'initiative avait fait "réagir très positivement les gens", contrairement à d'autres actions féministes qu'elle a pu organiser.

Dernières nouvelles