Un concours de beauté contre les violences faites aux femmes — Miss Pérou

Lors de l'élection de Miss Pérou 2018, les candidates en ont profité ...

Les candidates de Miss Pérou dénoncent les violences faites aux femmes durant leur élection

Le Pérou est le deuxième pays d'Amérique du Sud qui compte le plus grand nombre de femmes violées, derrière la Bolivie, d'après l'Observatoire de la sécurité citoyenne qui dépend de l'Organisation des Etats américains (OEA). Camilla Canicoba, candidate au concours de beauté Miss Pérou 2018 pour la région de Lima n'a pas des mensurations comme les autres, rapporte Buzzfeed.

Juana Acevedo, elle, a rappelé que "plus de 70 % des femmes dans le pays sont victimes de harcèlement dans la rue".

Une introduction importante, qui s'éloigne des discours des concours de beauté d'ordinaire plutôt classiques. Mes mensurations sont: "2.202 cas de fémicides (assassinat de femme ou de de fille) durant ces neuf dernières années dans mon pays".

"Mon nom est Melina Machuca, je représente le département de Cajamarca et mes mensurations sont: plus de 80% des femmes de ma ville souffrent de la violence", enchaîne une troisième. Et ainsi de suite.

La gagnante de la compétition, Romina Lozano, a quant à elle dénoncé les "3.114 cas de femmes victimes de l'esclavage sexuel depuis 2014". Cristian Rivero, l'animateur de l'élection a déclaré: " Nous voulions transmettre un message fort ". "(...) Si je sors en maillot de bain, je suis tout aussi décente qu'une femme qui sort en robe de soirée ".

Dernières nouvelles