Une camionnette fonce sur des cyclistes à Manhattan et fait plusieurs morts

Fusillade à Manhattan AP

Fusillade à Manhattan AP

"Sur la base des informations immédiatement disponibles, c'était un acte de terrorisme, un acte de terrorisme particulièrement lâche qui visait des civils innocents", a déclaré le maire démocrate Bill de Blasio lors d'une conférence de presse sur les lieux de l'attaque, au sud-ouest de Manhattan, non loin du mémorial érigé en mémoire des victimes du 11-Septembre.

Une camionnette a remonté une piste cyclable en sens inverse renversant des piétons et des cyclistes, avant de percuter un bus scolaire. Deux heures après l'attentat les autorités ne peuvent pas donner des précisions sur les motivations de l'auteur de cet acte terroriste; mais on parle d'une personne d'une trentaine d'années qui aurait crié en descendant du véhicule "Allah Akbar". [Le tireur] est sorti d'une des voitures.

Une fusillade a éclaté mardi après-midi dans le sud de Manhattan, à New York, faisant plusieurs blessés au moins, selon plusieurs médias locaux. "Il courrait le long de la rue Chambers et une personne s'est mise à le poursuivre", a raconté un témoin de la scène, qui ajoute avoir entendu "six coups de feu", dans des propos rapportés par le New York Post.

Le chauffeur, un homme de 29 ans dont l'identité n'a pas été révélée, est alors sorti de son véhicule de location, armé d'un fusil à air comprimé et d'un fusil de paint-ball. C'est à ce moment là que la police lui aurait tiré dessus et l'aurait ensuite appréhendé.

Sans attendre la confirmation de la police et du FBI, le président américain Donald Trump a évoqué l'organisation Etat islamique (EI). Les policiers ont alors touché l'individu à l'abdomen, celui-ci a été arrêté.

Après les faits impliquant l'ancien militaire, l'enquête avait montré que l'homme souffrait de troubles mentaux.

Dernières nouvelles