Une voyante prédit sa mort, elle porte plainte

Lorraine: Une voyante prédit sa mort, elle s'angoisse et décide de porter plainte

Thionville : elle porte plainte contre la médium qui prédit sa mort

En juillet dernier, Magalie, une jeune mère de famille de Thionville (Moselle), a eu le malheur de se faire prédire l'avenir par une voyante repérée sur Facebook.

La mort annoncée tout simplement par téléphone: "Vous allez mourir d'une crise cardiaque en février-mars 2018".

Pris de panique, Magalie ne dit rien à ses proches, ni à sa fille ni à son marie, mais consulte plusieurs médecins. De plus en plus angoissée par la prédiction, Magalie est allée consulter un cardiologue mais rien d'anormal n'a été décelé. Dans un de ces échanges, que nous avons consultés, la voyante est sûre d'elle: " Votre malaise cardiaque, vous l'avez bien fait et bien eu... "Après (il faut) savoir que tous les cardiologues ne sont pas réellement compétents", lui a répondu cette dernière. La jeune femme est rongée par la pire des angoisses après cette consultation téléphonique à 30 euros décidée sur un coup de tête. Je ne voulais plus quitter l'hôpital.

Fragilisée psychologiquement, elle est depuis suivie par une thérapeute et fera prochainement son entrée en maison de repos.

Depuis, sur les conseils d'une psychologue, la mère de famille a décidé de porter plainte, contre la voyante, dorénavant injoignable. Elle a profité d'une faille chez moi et s'y est engouffrée.

Pour Youcef Sissaoui, président de l'Institut des arts divinatoires, cette voyante est, on l'avait compris, "un charlatan": "Aucun médium n'annonce ainsi la mort des gens".

"Il a tenté, en vain, de la contacter et vient d'afficher le témoignage accablant de Magalie sur son site". C'est contraire à la déontologie. La Thionvilloise a déposé plainte hier à l'hôtel de police de Thionville.

Dernières nouvelles