Efficace pour ralentir, moins pour arrêter — Cigarette électronique

MOIS SANS TABAC: Les déclarations concernant le vapotage

Cigarette électronique : elle permet de réduire sa consommation de tabac mais pas d'arrêter

Contrairement aux idées reçues, vapoter n'aide pas à arrêter de fumer: voilà la conclusion d'une étude du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publiée ce mardi.

L'étude réalisée après une enquête auprès d'un échantillon d'un peu plus de 2000 personnes, (fumeurs exclusifs et vapo-fumeurs) interrogées à deux reprises à 6 mois d'intervalle, souligne que s'agissant de l'arrêt total du tabac, il n'y a pas de différence significative à six mois entre ces fumeurs exclusifs et ces vapo-fumeurs.

Selon ce document, les vapo-fumeurs, c'est-à-dire les personnes qui conjuguent tabac et cigarettes électroniques, parviennent plus facilement à réduire leur consommation de cigarettes par rapport aux fumeurs exclusifs de tabac.

Les chercheurs se sont principalement intéressés à trois indicateurs, mesurés au bout de 6 mois: la réduction d'au moins 50 % du nombre de cigarettes fumées par jour, les tentatives d'arrêt d'au moins 7 jours et l'arrêt du tabac d'au moins 7 jours pendant la durée de l'étude.

Si l'e-cigarette permettrait de réduire à court terme sa consommation de tabac, il est déconseillé de l'utiliser pour tenter d'arrêter de fumer. "Et les résultats sont très mitigés: "les fumeurs qui " vapotent " régulièrement, appelés les " vapo-fumeurs", ont réduit leur tabagisme et ont fait plus de tentatives d'arrêt du tabac durant cette période, mais ils n'ont finalement pas été plus nombreux à arrêter que les fumeurs exclusifs. Par ailleurs, mes fumeurs fortement dépendants avaient moins souvent diminué leur consommation (4,7 %) que les autres fumeurs (17,2 %). Ils avaient également plus souvent tenté d'arrêter de fumer pendant au moins 7 jours (22,8 % contre 10,9 %). Après ajustement sur les caractéristiques à l'inclusion, l'utilisation de l'e-cigarette n'était pas associée aux arrêts de 7 jours ou de 30 jours. Aucune interaction significative n'a été trouvée avec le niveau de dépendance. "Les études expérimentales et observationnelles rigoureuses étant rares, il est important que la recherche s'intensifie dans ce domaine", considère le BEH.

Dernières nouvelles