L'avionneur ATR lance une version cargo pour le compte de Fedex

ATR annonce une commande de Fed Ex portant jusqu'à 50 ATR 72-600F

FedEx Express lance l'ATR 72-600 cargo

FedEx Express vient de commander ferme, ce mercredi 8 novembre, 30 ATR 72-600 en version cargo auxquels s'ajoutent 20 options.

Première entreprise mondiale de transport express, FedEx Express offre un service rapide vers plus de 220 pays et territoires.

Installé à Toulouse, ATR est bien établi au niveau international avec un important réseau de ventes et de support client, y compris des centres de services clients, des centres de formation et des entrepôts. Baptisée ATR 72-600F, cette nouvelle version dispose "d'un tout nouveau fuselage sans fenêtres et est équipée de deux portes cargo": une grande porte cargo avant et une porte cargo arrière articulée sur son bord supérieur. ATR prévoit de débuter les livraisons à FedEx en 2020.

Le Président Exécutif de FedEx Express, David L. Cunningham, a déclaré: "Nous exploitons avec succès les appareils ATR depuis de nombreuses années". Ils seront les premiers ATR à sortir directement des usines en configuration cargo.

Précisons que FedEx exploite déjà des ATR avec près de 19 ATR 42 et 15 ATR 72-200. "La capacité de chargement en vrac est de 74,6 m. En mode UC, l'ATR 72-600 peut accueillir jusqu'à sept conteneurs LD3, cinq palettes de 88" x 108", ou neuf palettes de 88" x 62". Même si une grande partie de la demande mondiale devrait continuer de porter sur la conversion d'avions, il a estimé que la caution de FedEx pourrait susciter davantage d'appétit pour de nouveaux appareils et encourager une hausse générale de la demande d'avions cargo.

Sur le plan technique, l'ATR 72-600F dispose d'une cabine de classe E pour le transport de fret, pouvant accepter à la fois les marchandises en vrac et les unités de chargement (UC).

" Nous sommes convaincus que son utilisation par FedEx Express va lui permettre de devenir le nouvel appareil de référence pour les activités de transport de fret aérien régional", espère Christian Scherer.

Dernières nouvelles