Waymo (Google) teste des voitures autonomes en ville, sans conducteur "de secours"

Voitures autonomes et sans assistant humain bientôt en Californie

Monde Voitures autonomes et sans assistant humain bientôt en Californie Politique Forum Le numérique de la fiction à la réalit

John Krafcik, le patron de division d'Alphabet en charge du développement de véhicules autonomes, a annoncé au Web Summit qu'une partie de ses véhicules de tests rouleraient désormais sans pilote d'essai à bord. Jusqu'ici, des conducteurs étaient assis derrière le volant et pouvaient reprendre le contrôle en cas de souci (c'était d'ailleurs une obligation légale). Si les tests se déroulent à Phoenix, c'est avant-tout parce que l'Arizona n'a placé aucune règle précise autour de la voiture autonome. The Verge souligne en outre qu'un employé de Waymo restera bien présent à l'intérieur du véhicule, à défaut d'être au volant - ce qui prouve la confiance de l'entreprise dans la fiabilité de ses véhicules, même si une présence humaine reste nécessaire à ce stade. Une avancée importante pour la technologie développée par cette filiale de Google.

Pour Waymo, la prochaine étape consiste à élargir la zone de test de sa flotte de Chrysler Pacifica autonomes, qui compte pas moins de 100 voitures.

Ces véhicules préfigurent les futurs taxis sans chauffeur qui pourront récupérer un passager ayant réclamé un déplacement via une application sur smartphone et l'amener à destination grâce à son intelligence artificielle embarquée et ses divers capteurs.

En septembre, l'administration Trump avait publié une nouvelle réglementation sur les voitures autonomes autorisant plus de tests sur les routes, estimant que cette technologie pouvait réduire les accidents tout en améliorant la mobilité des personnes âgées, handicapées et autres personnes isolées.

Dernières nouvelles