La Syrie annonce son intention de rejoindre l'accord de Paris — Climat

COP 23: deux pas en avant un pas en arrière … merci aux Etats Unis

COP23 : La voix du Maroc se fera entendre à Bonn

L'occasion, pour la communauté internationale, de faire le point sur l'accord de Paris, conclu en 2015. Donald Trump avait proposé de conclure un autre accord.

La Conférence pourrait aussi offrir un premier aperçu de ce qu'entendent faire les États-Unis, maintenant que le président Donald Trump a annoncé son retrait de l'Accord de Paris. Il a tout de même répondu présent à ce rendez-vous du 6 novembre. Quels sont les nouveaux objectifs fixés, deux ans après l'accord de Paris sur le Climat, et quelques mois après l'annonce de Trump de vouloir s'en retirer? Il pose également comme objectif mondial la limitation de la hausse des températures à moins de 2 °C au-dessus des températures moyennes de l'ère préindustrielle.

Lors de la COP22, à Marrakech (Maroc), les pays signataires ont validé la nécessité d'écrire le mode d'emploi. Ce manuel d'application, ou règlement commun, s'appliquera à tout le monde, pour les 82 années qui viennent, rappelle France Info.

Il a en outre noté que pour Moscou, la ratification de l'Accord de Paris sur le climat par ses principaux partenaires commerciaux a plus d'importance que les démarches des États-Unis à cet égard. En résumé, on évalue ce qui a été fait, on détermine ce qu'on veut faire et comment y arriver. Il définit un plan d'actions pour lutter contre le changement climatique. Elle ajoute qu'à partir de 2023, il faudra dresser ce bilan mondial tous les cinq ans. "Avec l'entrée en lice de la Syrie, le monde entier - à l'exception d'un seul pays - est résolument engagé à faire progresser la lutte contre le changement climatique. Notre responsabilité en tant que dirigeants est de répondre à cette souffrance", a poursuivi Frank Bainimarama, relayé par rlt.fr. Notre demande collective au monde est qu'il maintienne le cap fixé à Paris. Cela pour permettre aux plus pauvres de financer des infrastructures énergétiques propres et de s'adapter aux impacts du réchauffement. La délégation marocaine qui sera conduite par le Secrétariat d'État au développement durable, a déjà élaboré sa feuille de route.

La Syrie a annoncé mardi à la COP23 à Bonn son intention de rejoindre l'Accord de Paris sur le climat, laissant seuls les États-Unis dans leur décision de quitter le pacte, selon des observateurs.

Un délégué syrien aurait fait cette déclaration en séance plénière.

Notamment en ce qui concerne l'instauration d'une nouvelle génération de COP fondée sur deux trajectoires: l'agenda de la négociation et l'agenda de l'action avec la préparation en 2018 de la phase d'évaluation des progrès réalisés sur la trajectoire d'atteinte des NDCs inconditionnels et conditionnels consignés dans l'Accord de Paris.

La Conférence de Bonn comprendra toute une série de réunions et d'évènements, dont le segment de haut niveau, le 15 novembre et le 16 novembre, auquel participeront des chefs d'Etat et de gouvernement, des ministres, ainsi que le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres.

Adopté par 195 pays et par l'Union européenne, l'accord de Paris entré en vigueur le 4 novembre 2016 a été ratifié à ce jour par 169 parties.

Dernières nouvelles