Le stérilet protègerait du cancer du col de l'utérus

Le stérilet protègerait-il du cancer du col de l'utérus ?

Cancer du col de l'utérus: le stérilet, un moyen de réduire les risques?

Des femmes utilisant un dispositif intra-utérin voient le risque de développer un cancer du col de l'utérus réduit d'un tiers comparativement à celles ne recourant pas à ce contraceptif, révèle une étude prometteuse publiée mardi dans la revue médicale Obstetrics and Gynecology. Ce dispositif intra-utérin limiterait-il la survenue d'infections liées au papillomavirus?

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont analysé les données de 16 études effectuées sur plus de 12.000 femmes à travers le monde.

" Ces résultats sont impressionnants", note le Pr Cortessis.

Et si le stérilet avait un impact positif sur le risque de cancer? Et d'ajouter: "la possibilité qu'une femme puisse minimiser le risque de cancer de l'utérus en choisissant ce mode de contraception pourrait potentiellement avoir un très grand impact sur la fréquence de ce cancer". Selon l'OMS, environ 528 000 femmes ont reçu ce diagnostic en 2012, et 266 000 en sont mortes cette même année. Selon les estimations, plus de 756 000 nouveaux cas et 416 000 décès surviendront en 2035. Il pourrait éviter 90% des cancers du col de l'utérus, d'après les informations rapportées par l'organisme. Pour ce faire, "nous devons étudier le mécanisme d'action induit par le stérilet". Autre hypothèse, " l'élimination des cellules cervicales infectées par le virus HPV ou les modifications précancéreuses, lors de la pose du stérilet".

Dernières nouvelles