Toutes les Opel reposeront sur une plateforme PSA à partir de 2024

PSA veut réduire le nombre de modèles Opel

OPEL PRÉSENTERA SON PLAN DE REDRESSEMENT

Officialisant son Plan Pace!, la marque à l'éclair désormais propriété du groupe PSA a confirmé l'arrivée de différents modèles électrifiés dont une version 100 % électrique de la prochaine génération de l'Opel Corsa. "Marketing, frais généraux, dépenses administratives, masse salarial, l'entreprise est mise au pain sec".

Il va par ailleurs proposer une "offre électrifiée" sur toutes ses lignes de produits d'ici à 2024. Un SUV basé sur la plateforme CMP2 est annoncé pour 2019, une nouveauté positionnée sur le segment D arrivera ultérieurement.

"Il s'agit de savoir si Opel pourra continuer à développer ses propres modèles ou servira d'atelier à PSA". "La réduction constante du coût du travail est une nécessité et doit être obtenue par des mesures réfléchies telles que des concepts innovants d'aménagement du temps de travail, des programmes de départs volontaires ou dispositifs de retraite anticipée", a-t-il ajouté. Ce plan est fondamental pour notre entreprise, afin de protéger nos salariés des vents contraires et de faire d'Opel/Vauxhall une entreprise pérenne, rentable, électrifiée et mondiale. Au total, le nombre de plateformes utilisées par Opel pour ses voitures particulières passera ainsi de 9 à 2 d'ici 2024. "Un autre moteur pour des ventes profitables sera la hausse à l'export hors d'Europe, où il y a un clair potentiel pour une marque allemande", a déclaré Michael Lohscheller au cours d'une conférence de presse conjointe avec Carlos Tavares, président du directoire de PSA.

Opel/Vauxhall va également moderniser toutes les usines et le centre R&D de Rüsselsheim (Allemagne), siège de la marque, deviendra un centre de compétence global du Groupe PSA qui va donc profiter à l'ensemble des marques du groupe que sont Peugeot, Citroën, DS et Opel/Vauxhall. Le Combo en 2018 et la Corsa en 2019 seront les deux premiers modèles de la marque à reprendre des soubassements du groupe français. La mise en œuvre a déjà commencé et toutes les équipes sont engagées pour l'atteinte des objectifs. Il travaillera notamment sur la pile à combustible et la conduite automatisée qui bénéficieront d' "une ingénierie allemande de qualité et d'innovations à prix abordable ". Les propositions les plus spectaculaires devraient toutefois porter sur le volet industriel, en voyant Opel mettre beaucoup de technique de PSA dans ses moteurs et boites de vitesse, augmentant ainsi ses chances d'atteindre les objectifs d'émissions de CO2 en Europe. Opel lancera ainsi 9 nouvelles carrosseries d'ici 2020.

Mais pour relever le triple défi, Opel pourra aussi largement s'appuyer sur PSA et son expérience d'ex-entreprise en difficulté. Cette gamme autorisera l'augmentation des tarifs afin de réduire l'écart de quatre points par rapport à la concurrence.

Opel se déploiera également sur plus de 20 nouveaux marchés d'ici à 2022.

Mais le groupe français a aussi fait un pari risqué, car sa cible a perdu 15 milliards de dollars depuis 16 ans et encore près de 450 millions de dollars lors du premier semestre de 2017.

Dernières nouvelles