Bruxelles plus optimiste sur la croissance et le déficit public — France

Déficit la France dans les clous européens en 2017 doute pour 2018

Pierre Moscovici a pensé"possible une sortie de la procédure de déficit excessif au printemps 2018 à Bruxelles le 9 novembre 2017EMMANUEL DUNAND

La croissance plus élevée que prévu et les économies supérieures à 4 milliards d'euros décidées par le gouvernement devraient permettre au déficit public de passer sous les 3% du PIB cette année, 2,9% précisément, après 3,6% en 2016. Ce chiffre est nettement plus élevé que celui annoncé au printemps (1,7%).

Bruxelles a par ailleurs revu légèrement à la hausse sa prévision de croissance pour la France en 2017, à 1,6% (contre 1,4% précédemment) mais laissé inchangée celle de 2018, à 1,7%. Les résultats affichés par l'économie européenne sont finalement meilleurs, en raison de la résilience de la consommation privée, du renforcement de la croissance mondiale et du recul du chômage. Avec une croissance de 2,3 %, l'économie de l'ensemble de l'Union européenne devrait elle aussi dépasser largement les prévisions, qui étaient de 1,9% au printemps. En revanche, les salaires ne progressent que lentement. Selon les experts, cette accélération est due à la hausse des prix du pétrole et à la croissance de la demande sur le marché intérieur.

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance.

Dernières nouvelles