Jack Ralite. L'ancien ministre communiste est décédé à 89 ans

Jack Ralite en juin 2013 devant le siège du parti Socialiste in Paris à l'occasion d'un hommage à l'ancien Premier ministre Pierre Mauroy

Jack Ralite en juin 2013 devant le siège du parti Socialiste in Paris à l'occasion d'un hommage à l'ancien Premier ministre Pierre Mauroy AFP

L'ancien maire d'Aubervilliers est décédé ce dimanche 12 novembre, à l'âge de 89 ans, après une vie à exercer cette curiosité sur tous les sujets, et à travers les mandats politiques qu'il n'a jamais cessé d'exercer.

Né le 14 mai 1928 à Chalons-sur-Marne (Marne), Jack Ralite avait adhéré au PCF en 1947. Journaliste à L'Humanité, cet autodidacte, passionné de culture, fut élu pour la première fois conseiller municipal d'Aubervilliers, en 1959. Ministre sous Pierre MauroyDéputé de la Seine-Saint-Denis de 1973 à 1981, il fit son entrée dans le gouvernement de Pierre Mauroy en tant que ministre de la Santé, puis comme ministre délégué chargé de l'Emploi. Il en devint le maire en 1984, et le restera jusqu'en 2003. Il est sénateur de 1995 à 2011.

Jack Ralite était considéré comme un "homme de culture" et il siégeait notamment à la commission aux affaires culturelles au Parlement. Egalement animateur des États généraux de la culture depuis 1987, il siège aux conseils d'administration du Théâtre du Peuple depuis 1999, du Festival Paris quartier d'été depuis 1996, de la Cité de la musique entre 1999 et 2006, du Théâtre national de la Colline et de l'Ensemble intercontemporain depuis 2002 et du Centre des monuments nationaux de 2004 à 2008.

Dernières nouvelles