30 000 clients pour Orange Bank et quelques tacles — Stéphane Richard

LE PDG D'ORANGE ÉMET DES DOUTES SUR LE MODÈLE D'ALTICELE PDG D'ORANGE ÉMET DES DOUTES SUR LE MODÈLE D'ALTICE

LE PDG D'ORANGE ÉMET DES DOUTES SUR LE MODÈLE D'ALTICELE PDG D'ORANGE ÉMET DES DOUTES SUR LE MODÈLE D'ALTICE

Un peu moins de deux semaines après son lancement, Stéphane Richard dresse un premier bilan plutôt positif de l'offensive Orange Bank, qui compte 30 000 clients. "Orange Bank est un grand succès populaire. C'est un beau résultat, je dirais assez supérieur à ce que l'on anticipait ".

Stéphane Richard a aussi profité de cet auto-satisfecit pour annoncer l'arrivée prochaine de nouveaux services bancaires pour l'app, comme l'ouverture d'un crédit à la consommation, un service de crédit qui sera suivi plus tard en 2018 d'un crédit immobilier puis de services d'assurance et d'épargne.

L'objectif d'Orange bank, détenue à 65% par Orange et 35% par Goupama banque est évidemment de bénéficier de la force de son réseau d'agences pour commercialiser son compte bancaire, lors notamment du renouvellement d'un mobile par ses clients. Prévu le 6 juillet, le lancement d'Orange Bank avait dû être reporté au 2 novembre faute d'être "à la hauteur des standards" et exigences fixés par le groupe.

Dernières nouvelles