Après son agression fictive, un ex-gérant des Restos du coeur poignardé

La victime en question n'est pas inconnue de la justice: il s'agit de Richard Sautour, l'ancien gérant des Restos du Cœur de Montreuil qui a été condamné pour avoir inventé une agression en 2016.

Alors que la France commémore le deuxième anniversaire des attentats du 13-Novembre, l'ancien responsable des Restos du Coeur de Montreuil a été retrouvé poignardé à trois reprises au niveau du ventre et de la poitrine, révèle "RTL". Son pronostic vital est engagé. Sur la note? "On a raté en 2016, pas en 2017". Une enquête a été ouverte par la police judiciaire du Val-de-Marne.

Retrouvé un couteau planté dans l'abdomen dans les locaux de l'association le 1er juillet, ce dernier a affirmé avoir été agressé par un couple, armé d'une hache et d'un couteau.

Cette agression présumée est extrêmement ressemblante à celle dont Richard Sautour avait expliqué avoir été victime en juillet 2016.

L'homme était selon lui de " type africain", la femme " voilée ".

D'après son récit, elle lui a planté un couteau dans le ventre avant de s'enfuir en criant "Allah Akbar". La dernière fois qu'ils se sont parlés au téléphone, "il allait bien", a-t-il déclaré, précisant qu'il devait le voir cette semaine pour faire le point sur l'appel de sa condamnation à six mois de prison ferme pour dénonciation de crime ou délit imaginaire. Le graphologue le désigne comme l'auteur de la lettre de menaces. Seul l'ADN de son épouse avait été relevé sur la hache.

Dernières nouvelles