Bangui n'est plus épargnée des attaques — RCA

Centrafrique une attaque à la grenande fait au moins 20 blessés dans un café de Bangui

Centrafrique : Attaque à la grenade lors d'un concert à Bangui , quatre morts et une vingtaine de blessés

Un attentat à la grenade a visé samedi soir un café à Bangui faisant plus d'une vingtaine de blessés qui s'en est suivi des représailles qui ont fait trois morts, rapporte la presse locale dimanche. Le café visé, "Au carrefour de la paix", se situe à la limite des 3ème et 5ème arrondissement, dans le quartier musulman -et poumon commercial de la ville- du "PK5", selon la presse.

Le concert du chanteur centrafricain Ozaguin a été endeuillé par une attaque à la grenade alors qu'il se produisait dans un café au quartier PK5 de Bangui. "Ce sont deux taxis-moto et un jeune qui se promenait dans le quartier", a expliqué sur place un notable du quartier qui a requis l'anonymat. Dimanche matin, la situation était toujours très tendue aux alentours du quartier PK5. Ces violences sont, depuis le début de l'année, les premières significatives dans la capitale centrafricaine où les interventions de la force française Sangaris (2013-2016) et de l'Onu (environ 12.500 hommes) avaient considérablement réduit les tensions. Des habitants de la capitale craignent de nouvelles violences entre les groupes armés. "Ozaguin était venu se produire ici pour faire en sorte que tous les Centrafricains, musulmans et chrétiens, se retrouvent ici dans la cohésion sociale", a-t-il déclaré à l'AFP, ajoutant que "cela nous fait perdre l'espoir, quand des gens viennent semer comme ça la panique dans la population".

Dernières nouvelles