Jean-Michel Blanquer donne le coup d'envoi de sa réforme du bac

Le ministre de l'Education nationale veut transformer le bac en profondeur

Le ministre de l'Education nationale veut transformer le bac en profondeur

Les autres notes seraient obtenues lors de la scolarité grâce à un contrôle continu.

Dans les colonnes du Parisien, Jean-Michel Blanquer a annoncé le démarrage des consultations sur la réforme du baccalauréat. "Le bac doit certifier une qualité atteinte à la fin de l'enseignement secondaire, mais aussi aider à réussir par la suite", explique-t-il. Exit donc les fameux bacs S (scientifique), L (littéraire) et ES (économique et social). Un rapport sera rendu en février pour annoncer les conclusions de ces rencontres bilatérales, pour une réforme qui s'appliquera progressivement jusqu'en 2021.

Dernières nouvelles