Mort suspecte d'un couple de policiers à Saint-Jal — Corrèze

Tous les deux habitaient à Saint-Jal (nord-ouest de Tulle).

Cette femme de 44 ans avait été admise à l'hôpital de Tulle avec des traces de coups, avant d'être transférée à Limoges, où elle a succombé à ses blessures dans la nuit de vendredi 10 à samedi 11 novembre. Elle est décédée depuis.

Un policier de Corrèze s'est suicidé à son domicile avec son arme de service après la mort de son épouse, fonctionnaire de police elle aussi, probablement victime de violences qu'il lui avait infligées.

Pour l'heure, les raisons de ce drame ne sont pas connues. Elle est menée actuellement par les gendarmes. Selon nos informations, une relation compliquée animait le couple, originaire de l'est de la France.

La gendarmerie d'Uzerche est saisie d'une enquête pour "recherche des causes de la mort" après le décès d'une policière, résidant sur la commune de Saint-Jal (Corrèze). Ces policiers étaient en poste à Tulle depuis une dizaine d'années. Chacun laisse derrière lui un enfant d'une précédente union.

Dernières nouvelles