Pas de Wonder Woman 2 pour Gal Gadot?

Gal Gadot refuserait de refaire la suite de Wonder Woman tant que Brett Ratner y participe

Pas de Wonder Woman 2 pour Gal Gadot?

A quelques jours de la sortie de "Justice League", Gal Gadot pourrait ne pas reprendre son rôle de Wonder Woman dans la suite des ses aventures solo: l'actrice menacerait en effet de ne pas rempiler si Brett Ratner en est toujours producteur. Ce producteur avait déjà participé au financement de "Wonder Woman", succès planétaire qui lui a rapporté des millions de dollars. Tout simplement, Gal Gadot refuse de travailler avec quelqu'un qui a des comportements déplacés avec les femmes.

Le mois dernier, Gal Gadot avait déjà choisi de pas participer à la remise d'un prix à Brett Ratner. Chef de file et fondateur de RatPac-Dune Entertainment, collaboration des maisons RatPac et Dune, l'homme travaille depuis de nombreuses à travers sa société en partenariat avec la Warner, sur plus d'une trentaine de films parmi lesquels l'ensemble du panel DCEU actuel ainsi que sur les prochains épisodes annoncés (Flash, Green Lantern, etc).

Engagée, Gal Gadot aurait donc fait pression sur le puissant studio. Elle sait aussi que Warner Bros. n'a pas d'autre choix que de la suivre sur cette question.

A voir quel poids aura l'implication de l'interprète de Diana dans la balance, même si on imagine que la Warner tient de toutes façons à se distancer autant que possible d'affaires de ce type, après avoir axé toute la promotion de Wonder Woman sur l'angle féministe de ce premier film de super-héroïne depuis des décennies.

"Elle sait également que la meilleure façon de frapper une personne comme Brett Ratner est de s'attaquer à son portefeuille. Ils ne peuvent pas faire un film qui encourage l'émancipation féminine, mais qui serait en partie financer par un homme accusé d'avoir eu une attitude déplacée envers plusieurs femmes", révèle une source proche de Gal Gadot, au tabloïd Page Six. C'est en tout cas ce que laisse penser une rumeur venant de Page Six, la branche gossip du New York Post. Sur Instagram, elle postait alors un message de soutien aux victimes de violences sexuelles.

Dernières nouvelles