Stéphane Bern veut faire payer l'entrée des cathédrales — Sauvegarde du patrimoine

Stéphane Bern veut faire payer d’urgence l’entrée des cathédrales

13 Novembre 2017 Imprimer l'info Taille du texte-16

Stéphane Bern a fait le buzz ce week-end pour les propos qu'il a tenu dans une interview pour le journal Le Parisien. Alors que l'animateur de France Télévision a été recruté par le président Emmanuel Macron afin de recenser le patrimoine en péril et de trouver des moyens de le restaurer, il a fait une proposition pour le moins surprenante.

L'animateur a dit avoir "déjà reçu 1.500 dossiers". En toute logique, il souhaite "accorder la priorité aux urgences absolues": "Pour marquer les esprits, nous allons essayer de sauver quatorze monuments symboliques en 2018". Et il ne veut pas qu'on pense qu'il ne s'agit que de monuments religieux, affirmant que "château, église, jardin, maison de personnalité illustre, patrimoine religieux, industriel, ouvrier..." sont listés. Une proposition qui n'est qu'une "idée simplement" et qui, de plus, "émane de l'Observatoire du patrimoine religieux", a-t-il précisé au Figaro. "A Londres, l'entrée à l'abbaye de Westminster est fixée à 24 euros!"

Pas sûr que les français accueillent cette idée avec engouement...

L'exemple anglais est encore décliné avec le National Heritage. "En contrepartie, ses membres ont une carte pour visiter tous les monuments et avoir accès une fois par mois à un événement dans un de ces lieux", explique Stéphane Bern.

Dernières nouvelles