Suivez les commémorations des attentats du 13 novembre

AFP                       Emmanuel Macron saluant son prédécesseur François Hollande lors de la cérémonie du premier anniversaire de l'attentat de Nice

AFP Emmanuel Macron saluant son prédécesseur François Hollande lors de la cérémonie du premier anniversaire de l'attentat de Nice

Michael Dias, fils de Manuel Dias, première victime des attentats du 13 novembre 2015 décédée au Stade de France, ne se rendra pas aux commémorations organisées par l'Elysée ce lundi.

Alors que le chef de l'Etat rend hommage ce lundi aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, Sophie Dias raconte son combat pour que l'on oublie pas son père.

Au Stade de France à 9h. Il débutera ainsi au Stade de France, à Saint-Denis, en compagnie des élus locaux, et notamment la présidente de région Valérie Pécresse.

Sur chaque lieu, en présence de familles des victimes, il se recueillera devant la plaque commémorative pour une minute de silence et déposera une gerbe pendant que le nom des décédés sera scandé par un message enregistré.

Dernière étape à la mairie du 11e. Un lâcher de ballons est prévu, comme l'année précédente. Auparavant, un rassemblement public est organisé à 12 heures 30 devant la mairie, avec un discours des responsables de lassociation pour porter la parole des victimes. Aujourd'hui, ces événements constituent les pires attaques terroristes de l'histoire de France. Emmanuel Macron va notamment se rendre sur les lieux des six attaques perpétrées à Saint-Denis et Paris, qui avaient fait 130 morts et plus de 350 blessés.

Dernières nouvelles