28 médicaments sans ordonnance dangereux à éviter

Des médicaments sans ordonnance pour le rhume sur liste noire

Des médicaments sans ordonnance pour le rhume sur liste noire

Parmi ceux à éviter c'est-à-dire dont la balance bénéfice/risque est défavorable, on retrouve toutes les principaux maux. Certains des médicaments cités dans cette enquête pourraient potentiellement être dangereux pour la santé.

Le périodique de la revue de l'Institut national de la consommation (INC) relate également le cas d'une pharmacie bordelaise qui refuse de vendre de la pseudoéphédrine, une molécule à effet vasoconstricteur.

Au total, 62 médicaments ont été " passés au cribles", sous le contrôle du professeur Jean-Paul Giroud, un pharmacologue renommé, membre de l'Académie de médecine.

"21% d'entre eux sont à privilégier pour leur rapport bénéfice/risque favorable" tels que Vicks Vaporub, Imodiumcaps, Gaviscon menthe, Forlax 10 G, ou encore Maalox sans sucre. Parmi les médicaments vendus sans ordonnances pour des pathologies bénignes: toux, rhume, la moitié serait à proscrire. En bonne place sur cette " liste noire " figurent des " stars anti-rhume " comme Actifed Rhume, DoliRhume et Nurofen Rhume. "En somme, pour décongestionner un nez bouché, on". Ces derniers augmentent le risque de surdosage et peuvent engendrer des des vertiges, des accidents cardiovasculaires ou neurologiques. Ces remèdes renferment de l'antihistaminique (contre le nez qui coule), du vasoconstricteur (contre le nez bouché) et du paracétamol ou de l'ibuprofène (contre le mal de tête).

"Pour les médicaments destinés à soulager la toux, le bilan de 60 Millions de consommateurs n'est guère mieux, avec seulement un médicament à privilégier et 60% à proscrire". Le constat est pour le moins inquiétant: 45% sont "à proscrire" selon le magazine, qui estime que le risque lié aux effets indésirables est plus grand que l'avantage procuré par leur utilisation. La raison? Depuis le mois de juillet, les sirops ou comprimés à base de dextrométhorphane (une substance efficace pour combattre les toux sèches) ne sont plus accessibles sans ordonnance, suite à quelques débordements de la part d'ados. "Ils devraient être retirés du marché ", insiste-t-il. Sur les 4 000 médicaments mis en vente sans ordonnance, 600 seraient 'en accès direct en pharmacie'. Il regrette notamment le manque d'information, car " le public ne connaît les médicaments que par la publicité". Le Pr Giroud, quant à lui, a souligné que "si le risque zéro n'existe pas, malheureusement l'efficacité zéro, elle, est indiscutable pour plus de 55% des médicaments d'automédication".

Dernières nouvelles