Charges abandonnées contre Sky et la fédération britannique — Dopage Affaire Wiggins

Dopage Affaire Wiggins charges abandonnées contre Sky et la fédération britannique

Dopage : Sky et Bradley Wiggins pas poursuivis

Après plus d'un an d'enquête sur un mystérieux paquet envoyé à Team Sky sur le Critérium du Dauphiné, en 2011, l'UKAD n'a pas trouvé de preuves suffisantes concernant le contenu du colis.

Selon le responsable de son équipe Dave Brailsford, le vainqueur du Tour de France 2012 aurait reçu par ce biais un fluidifiant bronchique, pourtant disponible en pharmacie sans ordonnance en France.

L'enquête avait été ouverte en septembre 2016 après des accusations du quotidien Daily Mail. Pour rappel, l'ancien médecin de la Sky et de la Fédération britannique de cyclisme, Richard Freeman, avait démissionné de son poste fin octobre et n'avait pas gardé les dossiers médicaux de Bradley Wiggins (dossiers qui auraient permis de savoir si le Britannique avait utilisé des produits illicites).

Julie Harrington, qui dirige la fédération, a pour sa part accepté les critiques de l'UKAD visant "une organisation, une culture qui, en dépit de ses résultats sportifs au niveau mondial, ne respectent pas les normes les plus élevées auxquelles la fédération s'astreint". " A défaut de charges, il reste donc de sérieuses zones d'ombre".

Dernières nouvelles