Elle se lâche sur Emmanuel Macron

Geneviève de Fontenay

Geneviève de Fontenay tacle Emmanuel Macron : «C'était mon ami, je le déteste maintenant»

L'ex-dirigeante du comité Miss France a réglé ses comptes avec celui qu'elle avait pourtant soutenu lors de la campagne présidentielle.

Geneviève de Fontenay s'est toujours estimée comme une femme de gauche. Geneviève de Fontenay, 85 ans, donne son avis sur Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Florian Philippot, dans une interview de Télé-Loisirs baptisée "Sans filtre". Du haut de ses 85 ans, elle estime que le président de la République "va faire beaucoup de dégâts dans la France en précarité". "C'était mon ami, mais je le déteste maintenant!".

Depuis sa participation au meeting de Lyon de Macron, Mme de Fontenay estime ni plus ni moins: "Il est dans les pattes du Medef, du Cac 40, des banquiers, affirme-t-elle. Il y a des gens qui dorment dans la rue, sans rien, en ce moment", a ajouté celle qui se montrait déjà dubitative à son égard il y a quelques mois: "j'espère qu'il n'a pas une banque à la place du cœur", avait-elle ainsi déclaré.

Dans cette interview, elle n'est pas non plus tendre avec Jean-Luc Mélenchon: "C'est une catastrophe, j'ai l'impression qu'il est en pleine dépression", commente-t-elle. Alors qu'est ce qu'il reste comme opposition maintenant?

Le seul politique qui lui convient n'est autre que Florian Philippot, qu'elle conseille de temps en temps. Il a créé un comité qui s'appelle les Patriotes. Avant de poursuivre: "Je peux dire que je suis une Française insoumise, je me considère comme une Française insoumise, mais là je voudrais quand même que Mélenchon se réveille". "Alors je lui ai dit que cela aurait été bien qu'il ait mis 'les Patriotes démocrates' pour récupérer les socialistes".

Dernières nouvelles