Il exige une coquette somme pour participer à un festival — Gérard Depardieu

Quand Gérard Depardieu réclame 80 000 euros en cash pour un festival de cinéma

Briquet-Hahn Abaca

Finalement, l'acteur n'y a jamais mis les pieds.

Vous êtes fan de Gérard Depardieu et vous adoreriez qu'il vienne chez vous dire quelques mots? Alors qu'il était censé clôturer le festival du film d'Antalya en Turquie, en octobre 2017, Gérard Depardieu a fait faux bond aux organisateurs de l'événement.

L'affaire a fait les choux gras de la presse turque, qui n'a pas manqué d'égratigner notre Gérard national, le surnommant "paradieu", qui se traduirait en français par "argentdieu". Plusieurs autres comédiens comme Lindsay Lohan ou Matt Dillon avaient également été conviés et ont, eux, été beaucoup moins gourmands que Gérard Depardieu. Selon le journal Le Monde, la star a décliné l'invitation " en raison d'une bisbille avec les organisateurs du festival, à propos de sa rémunération ". Selon une source proche du comité d'organisation, l'acteur aurait dû toucher un cachet de 80.000 euros mais exigeait d'être payé en cash et sur le moment même. Des exigences qui ne sont pas apparemment passées: "Il voulait un paiement immédiat et en cash". Pour ceux qui seraient intéressés par le menu commandé par notre icône, le quotidien Hurriyet rapporte que "l'acteur français a consommé, en quarante-cinq minutes, une large portion de kokoreç puis il s'est régalé de moules et il a bu deux bières". "Lorsque le comité a refusé, il a quitté la Turquie le soir même", précise une source au Monde.

Dernières nouvelles