Tunnel percé du RER A: la SNCF annonce "une surveillance renforcée et à la hauteur des enjeux"

RER A: Elisabeth Borne prend acte du rapport de SNCF Réseau

Tunnel percé du RER A: la SNCF annonce "une surveillance renforcée et à la hauteur des enjeux"

Le 30 octobre, un forage de reconnaissance sur le chantier du futur RER E à la porte Maillot à Paris avait percé accidentellement un tunnel du RER A, provoquant une irruption d'eau boueuse sur ses voies, ce qui avait conduit à trois jours d'interruption du trafic.

D'emblée, il ressort du premier rapport que le forage d'essai a été décidé " par le seul groupement d'entreprises, sans information préalable et donc, a fortiori, sans approbation du maître d'œuvre". Ce contre-rideau doit assurer, au moyen de tirants le reliant à la paroi sud de la future gare, un ancrage de cette paroi lors des terrassements. "Si le marché" passé par la SNCF avec le groupement d'entreprises en charge des travaux "prévoit un management spécifique, il reste à vérifier que tous les outils de management des risques sont en place et vivent avec le chantier", soulignent-ils.

Selon un rapport d'experts rendu public lundi soir, le forage à l'origine de l'incident était prévu à "seulement 1 mètre du piedroit (partie verticale de mur qui supporte la naissance d'une voûte, ndlr) du tunnel", "ce qui constitue une distance de sécurité vraiment très faible". De plus, " le choix de la profondeur de ce forage d'essai peut interpeller ". Cette dernière note également " une grande réactivité de l'ensemble des acteurs pour réaliser la réparation dans les meilleures conditions ". Il insiste d'abord sur " la nécessité d'un renforcement de la chaîne de contrôle interne au groupement, avec une surveillance renforcée et à la hauteur des enjeux par la maîtrise d'œuvre, et vérification régulière par le maître d'ouvrage.

La SNCF de son côté va confier à une commission d'experts une "mission permanente" sur le chantier du RER E pour "renforcer la maitrise des risques liés aux travaux souterrains", ajoute le président de SNCF Réseau, Patrick Jeantet.

En complément, " compte tenu des nombreux chantiers souterrains amenés à se dérouler en Ile-de-France", Elisabeth Borne a confié une mission d'audit aux services de son ministère afin d'évaluer l'organisation de ces chantiers et les éventuelles améliorations nécessaires pour en maîtriser les risques.

Dernières nouvelles