"Des décisions arbitrales ont impacté la fin du match" — Gourvennec

Bordeaux : Une Malcom-dépendance ? Gourvennec s'agace !

Girondins - Gourvennec évoque la rencontre face à l'OM

Dès la 3e minute, l'attaquant bordelais Nicolas de Préville a su trouver les filets de Steve Mandanda après une mauvaise passe du Marseillais Morgan Sanson. Un nul amer, voire cruel pour les Girondins, qui restent 9 au classement. Rattrapé in extremis par l'Olympique de Marseille, les hommes de Jocelyn Gourvennec en étaient quittes pour enchaîner un sixième match sans victoire et rester à bonne distance de la course aux places européennes. On a été très costaud, très bien organisé, intelligents je trouve, on a bien défendu sur Thauvin la plupart du temps. On aurait dû mieux négocier certaines sorties de balle. "On a su prendre le match en main en ouvrant le score très vite", a argué le technicien des Girondins.

La situation comptable, on fera le point à Noël. Je voulais qu'on sorte fier du match, je trouve qu'on en ressort fier. Il y a quelques années, en L 2, j'avais entendu un entraîneur dire que Guingamp c'était Imbula et rien autour. "La preuve, on a continué à évoluer en L 1 sans lui", lance-t-il dans les colonnes de L'Equipe. Après, on garde l'invincibilité.

"Si on est comme ça, la confiance va revenir et j'espère qu'on va retrouver notre jeu".

Dernières nouvelles