Une étude sur 20 ans sème le doute — Glyphosate

Les travaux publiés dans le Journal of the National Cancer Institute ne suffisent pas à assurer totalement que le pesticide n'est pas dangereux pour la sant

Glyphosate et cancer, l'étude qui relance le débat

C'est une étude qui vient bouleverser toutes les croyances.

Cette étude du Journal of the National Cancer Institute est un petit pavé dans la mare. Ce qui n'a jamais été mis en évidence jusqu'à présent. Chez les utilisateurs les plus exposés, le risque de contracter une leucémie myéloïde aiguë serait plus que doublé par rapport aux autres, explique Le Monde.

Sauf que parmi tous les écrits scientifiques qui ont prouvé la dangerosité de ce produit, une nouvelle étude est venue contredire certains résultats.

Ce lien avait pourtant été établit par le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qui avait classé le glyphosate comme cancérogène probable pour l'homme.

Les études se suivent mais ne se ressemblent pas.

Le lundi 27 novembre, l'Union européenne va devoir rendre sa décision finale sur l'avenir du glyphosate, un herbicide hautement controversé, mais que les agriculteurs défendent corps et âmes car ils le jugent indispensables pour leurs exploitations.

Dernières nouvelles