Apple a-t-il employé illégalement des étudiants pour l'assembler — IPhone X

Suite à une enquête interne menée par Apple elle-même, la présence de jeunes stagiaires dans l'usine Foxconn - où l'iPhone X est assemblé - a été découverte.

Les étudiants en question sont des élèves de niveau secondaire qui travaillaient dans l'usine de Foxconn, un fournisseur d'Apple, dans le cadre d'un programme de formation de trois mois.

Apple et Foxconn ont admis la présence de plusieurs stagiaires dans l'usine qui ont également fait des efforts extraordinaires pour assembler l'iPhone X.

Un chiffre bien au-delà de la limite légale. Ils ont cependant ajouté avoir été volontaires pour ces journées prolongées et qu'ils avaient été rémunérés au black pour leurs heures supplémentaires. Aucune contrainte n'était appliquée sur les élèves. Tous, viennent de la même école: la Zhengzhou urban rail transit school, en Chine. Âgés de 17 à 19 ans, les six étudiants qui ont dénoncé leurs conditions ont déclaré que le stage était obligatoire s'ils voulaient obtenir leur diplôme.

" Lorsque la production d'Apple l'exige, Apple ignore complètement les normes de travail qu'ils ont établies ", a écrit Li Qiang, directeur exécutif de China Labour Watch, dans un courrier électronique. " Nous sommes obligés par notre école de travailler ici ", pourtant " le travail n'a rien à voir avec nos études " avait déclaré Mme Yang (nom d'emprunt), une étudiante de 18 ans. Une procédure qui est habituelle pour la firme de Cupertino afin de vérifier que ses fournisseurs respectent la loi et les règles de l'entreprise d'Apple.

Les problèmes d'heures supplémentaires illégales ne sont pas non plus nouveaux. Or cette fois-ci, plus de saisonniers ont été embauchés pour rattraper les retards sur la production de l'iPhone X.

Dernières nouvelles