Un soldat nord-coréen a brièvement franchi la frontière avec le Sud

Un soldat nord-coréen a brièvement franchi le 13 novembre la frontière avec le Sud en violation de l'accord d'armistice de 1953, a annoncé mercredi le Commandement des Nations unies en Corée (UNC).

Le militaire blessé est ensuite secouru par trois militaires sud-coréens qui se sont portés auprès de lui en rampant. Un tel incident est très rare à Panmunjom, un lieu d'attraction touristique où les militaires du Nord et du Sud peuvent s'observer de près. Après ces quelques pas de l'autre côté de la frontière, le soldat hésite, puis retourne au Nord.

Cette défection est intervenue à un moment particulièrement tendu dans la péninsule, en raison de la poursuite des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord.

Dernières nouvelles